Imagerie multimodale préclinique

Aller à : navigation, rechercher

La problématique de recherche du thème concerne la méthodologie multimodale en imagerie et en spectroscopie, intégrant des techniques du domaine de la résonance magnétique (IRM et SRM) et de l’imagerie nucléaire (TEP) pour l’exploration anatomique et fonctionnelle de pathologies en préclinique. Ces deux modalités sont complémentaires et particulièrement adaptées pour obtenir des informations anatomo-fonctionnelles sur des tissus tels que le cerveau et les tumeurs : d'un côté l’imagerie nucléaire est sensible et spécifique, tandis que de l'autre la résonance magnétique est non-irradiante avec une meilleure résolution spatiale et temporelle. Les méthodes proposées couvrent donc plusieurs échelles, de la molécule à la cellule et aux tissus du petit animal. L’accès à des méthodes et biomarqueurs (endogènes ou exogènes) quantitatifs d’imagerie pour réaliser des études précliniques et cliniques est désormais indispensable tant pour valider le criblage de molécules d’intérêt que pour assurer un diagnostic ou évaluer des protocoles thérapeutiques.

Ces développements seront effectués sur les équipements actuels et futurs de la plateforme Imagines, appuyés par des compétences scientifiques pluridisciplinaires (physique/biophysique, biologie, chimie, traitement d’image ou médecine nucléaire et radiologie). L’objectif est de mettre en œuvre une approche méthodologique robuste, visant principalement les domaines de la neurologie et des neurosciences, de l'oncologie, de la cardiologie et de l’ostéo-articulaire, permettant :

  1. une interprétation corrélée et quantitative des données paramétriques provenant des explorations multimodales, pour un meilleur diagnostic et un meilleur suivi de l’évolution de la pathologie ;
  2. à partir de modèles animaux, l'exploration et la compréhension des mécanismes sous-tendants des pathologies ;
  3. l'identification et la validation de nouveaux biomarqueurs (endogènes ou exogènes) précoces et prédictifs de l’évolution de ces maladies ;
  4. le test d'agents théragnostiques innovants pour le diagnostic, la thérapie et le suivi du traitement.